Arhive etichetă | Sam Cannarozzi

Revue Ploc! numéro 28, novembre 2011

Thème :
prendre un haïku qui vous plaît et le retravailler à votre manière.

*

haïku d’origine

/La branche – sèche.
Le corbeau – au-dessus :
crépuscule, automne/
(Bashô)

haïku retravaillé

Arbre dénudé –
un corbeau sur la branche
veillant le couchant

Virginia Popescu

*

Publié dans la revue Ploc! N°28 – novembre 2011.
Numéro réalisé par Sam Cannarozzi.

Reclame

Revue Ploc! numéro 22, février 2011

Thème :
L’escargot : comparer l’immensément grand avec l’infiniment petit

*

averse d’été –
arc-en-ciel
sur des antennes d’escargot

aversă de vară –
curcubeul
pe coarne de melc

Continuă lectura

Revue Ploc ! numéro 31, mars 2012

Thème :
choisir un kigo et se définir par rapport à ce choix

*

chute d’une feuille –
mon visage se ride
dans le miroir du lac

cade o frunză –
în oglinda lacului
faţa-mi ridată

*

brise marine –
le soleil se couche
dans mes yeux verts

briză marină –
soarele apune
în ochii mei verzi

Virginia Popescu

*

Publié dans la revue Ploc! N°31 – mars 2012.
Numéro réalisé par Sam Cannarozzi

Revue Ploc ! numéro 19, novembre 2010

Haïkus devinettes / Poeme haiku-ghicitori


Comment appelle t-on une personne d’humeur changeante ? (taciturne)

Son humeur
se change souvent
en humour noir

Cum se numeşte o persoană cu temperament schimbător? (taciturn/ă)

Buna dispoziţie
i se schimbă adesea
în umor negru

(În franceză, joc de cuvinte între humeur = stare de spirit, dispoziţie şi humour = umor n.t)

*

Sans moi, Paris serait pris. Qui suis-je ? (la lettre A)

Sans elle
Paris serait
pris de panique

Fără mine, Parisul ar fi prins. Cine sunt eu ? (litera A)

Fără ea
Parisul ar fi
cuprins de panică

* Continuă lectura

Naissance d’un haïga

En ce jour d’octobre il faisait très beau. Un doux soleil brillait dans un ciel bleu intense, sans aucun nuage.
Depuis la fenêtre de mon balcon, j’admirais les couleurs de l’automne qui nimbaient les arbres alignés le long du trottoir.
Le soleil du midi déversait sa lumière et sa chaleur sur le parc devant ma maison, où des personnes âgées se reposaient sur les bancs.  Continuă lectura