Arhive etichetă | Claude Monet

tarte aurii – galettes dorées – golden King’s cakes

tarte aurii –
într-o inimă îndrăgostită
atâta amărăciune

monet_claude_the_galettes

galettes dorées –
dans un cœur amoureux
tant d’amertume

golden King’s cakes –
in a loving heart
such bitterness

*

(Claude Monet : les galettes, 1882)

Reclame

GIVERNY – Un coin de paradis

La voiture roule vite le long du chemin qui conduit vers le village de Giverny.
Mon coeur sursaute déjà à l’idée de voir en réalité les célèbres jardins et la maison du peintre Claude Monet.

À l’entrée de la propriété, on fait la queue parmi la foule de visiteurs.
On réussit enfin à se procurer des billets et à franchir le seuil, foulant la terre promise.

Une cascade florale d’une richesse inouïe nous accueille dès l’abord.
C’est une mer de fleurs de toutes espèces, cultivées dans une harmonie qui enchante le regard, l’odorat et l’esprit. Les guirlandes de roses montent gracieusement formant des arcades savamment implantées dans le sol fécond de ce jardin paradisiaque.
Cependant, il ne s’agit pas d’un jardin à la française, aux parterres disposés symétriquement.
Les fleurs de ce jardin sont disposées en fonction de leurs couleurs, dans un apparent désordre qui les laisse libres de pousser sans aucune contrainte sous la lumière d’un soleil généreux.


Rosiers grimpants –
le regard ravi
monte vers le ciel

La maison rose aux volets verts est couverte d’une végétation luxuriante: vigne vierge, glycines, roses de toutes sortes, de toutes les couleurs.


Méridienne –
nid de fraîcheur
caché par la verdure

Un sentiment de piété s’empare de moi en entrant à l’intérieur de ce sanctuaire, surgi comme par miracle parmi les jardins.

La maison est un modèle de confort, de bon goût, d’élégance et de raffinement.
Chaque meuble, chaque objet garde encore l’empreinte du grand peintre.
De blanches dentelles couvrent les lits somptueux des chambres à coucher, une impressionnante batterie de cuivres parfaitement astiqués s’accorde avec le carrelage rouge brillant et les motifs bleu cobalt dans la cuisine.
Deux argentiers cauchois exposent des faïences bleues de Rouen, de Delft, de Chine, du Japon et de Rottembourg.

Âme de l’artiste–
reflets de lumière
irisations infinies

Mais ce qui m’impressionne, c’est la riche collection d’estampes japonaises couvrant les murs.
Représentation de l‘éphémère, de l’instant qui passe, ce « Monde flottant » ( Uky Yo), me transporte soudain dans ce pays du Soleil Levant qui semble avoir éclairé les toiles de Monet. C’est justement cette sensation visuelle fulgurante de l’instant que le peintre impressionniste a surprise dans ses tableaux . Continuă lectura