Toi qui me regardes

amour et Psyché

Lagrenée : L’Amour et Psyché

*

Derniers sonnets imaginaires de Baudelaire

Toi qui me regardes ce soir d’un air vainqueur,
Ton oeil fier de vautour me perce jusqu’au coeur.
L’amour que tu me verses dans le sang m’embrase
Et tes doux baisers me font crier d’extase.

Tes caresses sur mon cou, mes épaules et mes seins
Font naître la volupté dans tes yeux hautains.
Ta passion est immense, profonde et amère.
Les vagues de plaisir me bercent telle une mer.

Tu me crées de l’extase, tu m’aimes avec fureur,
Et ta vigueur s’allume quand je crie de douleur.
Et dans la chambre tiède, toute parsemée de fleurs,

Tes baisers ardents m’enivrent de sauvages odeurs.
Inondée de délices, je pousse de longs soupirs,
Dans tes bras envoûtants, je me pâme de plaisir.

Anunțuri

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s