Brocéliande, une forêt légendaire

En ce beau matin de juillet nous décidons d’aller sur les traces de Merlin, dans la célèbre forêt de Brocéliande.

forêt centenaire –
le sentier se perd
au cœur des légendes

DSCN3839

La jeune femme qui nous sert de guide connaît bien les secrets de Merlin. Elle nous conduit en premier lieu au château de Comper qui a été tout au long de l’histoire le théâtre de nombreux affrontements. Actuellement, il abrite des  expositions sur l’imaginaire Arthurien.

château du temps jadis–
les anciens murs
noircis au fil des siècles

DSCN3682

Avant d’entrer, nous faisons une halte au bord du lac qui s’étend derrière le château. Le guide nous raconte l’histoire du palais immergé sous ses eaux, bâti en une seule nuit par Merlin pour la fée Viviane, sa bien-aimée. Seules les personnes autorisées par la fée peuvent le voir.

le palais de cristal
brillant parmi les ondes –
mirage trompeur

DSCN3687

Nous pénétrons dans le château et nous faisons connaissance avec les héros de la légende : Merlin, la dame du lac, la fée Morgane, Arthur et les chevaliers de la table ronde.

esprit de la forêt –
le bâton de bois
symbole du pouvoir

DSCN3690

La visite une fois terminée, nous continuons notre chemin sous les voûtes ombragées de la forêt. 

arbres séculaires –
les racines noueuses
étroitement emmêlées

DSCN3766

Après une ascension plaisante, nous arrivons près de la fontaine de Barenton.
Mythique et fabuleuse à la fois, la fontaine fascine par son charme vétuste, entouré du mystère lié à l’amour de l’enchanteur Merlin et de la fée Viviane. Ses eaux limpides se déversent en un ruisseau, serpentant au milieu de la forêt.

fontaine du bois –
les eaux murmurent
un vieux chant d’amour

DSCN3785

Nous rafraîchissons nos visages dans cette eau claire et continuons notre route dans la forêt qui nous dévoile à chaque pas de nouveaux charmes : fougères, arbres enchevêtrés de lianes et troncs couverts d’une mousse épaisse.

arbre tordu –
les lianes l’entourent
d’un étroit réseau

DSCN3887

L’heure du déjeuner arrive, nous faisons une pause pour nous restaurer. Nous nous retrouvons attablés dans une crêperie. Les bonnes crêpes bretonnes et les bolées de cidre frais sont à la hauteur.
De nouvelles aventures nous attendent : Le Val sans Retour, l’Arbre d’Or, le Miroir aux Fées et le siège de Merlin.

Brocéliande –
à chaque pas
d’autres merveilles

DSCN3810

Nous partons de Tréhorenteuc pour explorer la vallée creusée dans le schiste rouge. Le Val sans Retour offre des paysages changeants qui étonnent par leur variété.
Nous parcourons un chemin creux, enjambant des arbres couchés et marchant sur des sentiers caillouteux.
Cet endroit doit son nom à un sort jeté par la Fée Morgane à tous ceux qui avaient péché, les condamnant à ne pouvoir en revenir.

Fée Morgane –
chevaliers infidèles
transformés en pierres

DSCN3856

Nous approchons du célèbre Arbre d’Or, symbolisant la renaissance de la forêt après un incendie dévastateur. Il est protégé par un grillage et des pierres de schiste acérées.

L’Arbre d’Or –
branches en cornes  de cerf
dressées vers le ciel

DSCN3827

Le cerf, animal mythique rappelle Merlin qui aimait beaucoup prendre cette forme. Ce châtaignier recouvert de feuilles d’or est entouré par cinq chênes calcinés, en souvenir du désastre.
Tout près, un étang entouré d’arbres reflète le ciel d’un bleu éclatant.

Miroir aux fées 
au cœur de la forêt –
un œil d’azur

DSCN3874

Mais nous avons encore à parcourir quelques kilomètres parmi les fourrés de la forêt.
Nous traversons un ruisseau asséché sur les pierres du fond.

pont improvisé –
pierres déposées
dans le limon jaune

DSCN3866

L’ ascension devient plus difficile, nous empruntons un étroit sentier encombré de buissons qui s’accrochent à nos vêtements.
Tout à coup, le chemin s’élargit et nous accédons à un grand plateau.

herbes jaunies –
la lande bordée
d’arbres et de rochers

DSCN3902

Nous arrivons tout près du Rocher des Faux Amants. La légende raconte que la Fée Morgane, demi-sœur d’Arthur se vengea du chevalier Guyomard, qui lui avait préféré une autre femme. Alors qu’il traversait la lande, monté sur son cheval avec sa bien-aimée, la fée Morgane surgit devant les deux amoureux et les transforma en deux rochers étroitement collés.

amour invincible–
deux rochers réunis
par un éternel baiser

DSCN3925

Le siège de Merlin, creusé dans le roc offre aux touristes un moment de repos.
Chacun s’y assied à tour de rôle, reprenant ses forces.
De là le regard s’étend sur le Val et embrasse tout l’horizon. On dit que Merlin aimait à s’y reposer le soir venu, réfléchissant au jour écoulé et préparant les merveilles du jour à venir.

dentelles en pierres–
les crêtes dorées
par le couchant

DSCN3916

Nous descendons la pente opposée, à travers la forêt, espérant toujours voir apparaître devant nous l’arbre bleu de l’Enchanteur, sentir son souffle mystérieux parmi les arbres.

coucher de soleil –
la mousse caressée
par les derniers rayons

DSCN3853

Mais Merlin est peut-être ailleurs, prisonnier d’une tour d’air, semblable à la clôture que Morgane avait tissée autour du Val sans retour, ou enfermé dans le tronc du plus vieil arbre de la forêt. À moins que la forêt entière ne soit sa prison et qu’il ne continue à y errer, Viviane à ses côtés, invisibles veilleurs du monde surnaturel.

Nous arrivons enfin devant l’église de Tréhorenteuc, fondée par saint Judicaël au VlI ème siècle qui est la plus petite du département.
Elle offre un mélange de traditions chrétiennes, celtiques et arthuriennes.

dernière halte –
la petite vieille église
nous accueille pieusement

église

A l’intérieur, ses vitraux ont pour motifs le triskell, (trois spirales entrecroisées), le chêne et le gland.

rayons du couchant 
à travers le vitrail –
le Graal prend vie

DSCN3927

La mosaïque du Cerf blanc au collier d’or témoigne encore une fois de la fusion entre la spiritualité chrétienne et l’esprit des vieilles légendes celtiques.
Le Cerf blanc et les quatre lions rouges illustrent un épisode de la Quête du Graal où Galaad aperçoit ces animaux surnaturels qui se révèlent être Jésus et les quatre Evangélistes.

l’esprit chrétien –
la pureté du cerf
d’un blanc éclatant

DSCN3671

La quête de Merlin nous a finalement conduits au Saint Graal qui resplendit dans les beaux vitraux de l’église.
Le cœur rempli de tant de merveilles, nous remercions le guide et embrassons du regard une dernière fois le paysage.

crépuscule d’été –
la forêt s’entoure
d’un voile mystérieux

DSCN3845

*
Photos : Virginia Popescu, juillet 2013.

Anunțuri

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s