Voyage en Adécélie

Carnets d’ADCL, recueil collectif.
Recopilation de textes de 20 membres de l’Atelier de Création Littéraire.
Janvier 2010, éditeurs: Chez LuLu et The Book Edition.

Auteurs : A. Aribaud, H. Baudouy, J.-.L Berger, C. Boudrie, Cathy, É. de Buffrénil, G. El Boustami, C. Gardien, P.-.A Gasse, P. Linglet, H. Louvrier, R. Mainville, B. Majour, J.-.F Meslin, M. Menesclou, S. Olivier, I. Parfenoff, J. Pintea, V. Popescu, É. Viaud.
Prologue, Fil rouge, Interviews : É. de Buffrénil, B. Majour, J.-.F Meslin.
Couverture et logo : Agnès Kerboriou – Cartes : J.-L Berger.
Coordination : É. de Buffrénil.

Dans l’Orient-Express…

Pour interviewer Virginia, Marcellin devait se rendre à Ploiesti, près de Bucarest. Il avait tenu à effectuer le voyage par voie ferroviaire pour traverser les Carpates et emprunter l’Orient-Express, ou du moins ce qu’il en subsiste. Il avait donc pris l’avion jusqu’à Vienne où il avait retrouvé le train mythique et roulait vers la capitale roumaine. Il goûtait maintenant le confort de sa couchette. Jetant un coup d’oeil par la fenêtre, il conclut qu’il traversait le domaine de Dracula. Il tira de sa serviette la documentation et les romans qu’il avait choisis pour le voyage : le best-seller de Bram Stoker, évidemment, « le château des Carpathes » de Jules Verne, un guide touristique dont il avait plié un coin de la page intitulée « Ploiesti », et le dossier concernant Virginia. Il se dit qu’il fallait commencer par les choses sérieuses. D’abord la ville ! Ploiesti, zone sismique, bombardements en 1944, pillée par l’Armée rouge; une ville martyre, quoi !… Centre pétrolier, mais les gisements s’épuisent; tant mieux pour la planète… il y a quand même du rose dans ce tableau, le grand architecte Toma T. Socolescu, maire de la ville entre les deux guerres, la développa et l’urbanisa… Actuellement, sa proximité avec Bucarest et sa position de carrefour routier ont impulsé un nouvel essor… Elle a conservé un important patrimoine culturel et architectural…

Continuarea

Scoica

Marin Sorescu

Scoica

M-am ascuns într-o scoică, pe fundul mării,
Dar am uitat în care.

Zilnic mă cobor în adânc
Şi strecor marea printre degete
Să dau de mine.

Uneori mă gândesc
Că m-a mâncat un peşte uriaş
Şi eu îl caut acum pretutindeni
Să-i ajut să mă înghită tot.

Fundul mării mă atrage şi mă înspăimântă
Cu milioanele-i de scoici
Asemănătoare.

Oameni buni, eu sunt într-una din ele,
Dar nu ştiu în care.

De câte ori nu m-am dus drept către una,
Spunând : « Acesta sunt eu »
Dar când deschideam scoica
Era goală.

* Continuarea