Le soleil

C’est un agréable après-midi du mois d’août… Je suis venue sur la plage pour profiter encore de quelques ultraviolets.

La mer se prélasse avec nonchalance, ses eaux ondoyant jusqu’à l’horizon.
Quelques mouettes s’envolent en cercles larges, attendant le départ des touristes pour nettoyer les restes de nourriture traînant sur le sable.
Debout, les mains au-dessus des yeux, la tête renversée en arrière, je me réjouis des derniers rayons de l’astre.

Soudain, une voix acariâtre de femme m’interpelle, me réveillant de ma douce rêverie.
« Fais attention, tu me caches tout le soleil ! »
Sans me tourner, j’exécute un rapide mouvement sur le côté droit .
La voix sonne à présent comme rendant un verdict : « Ca alors, tu me le caches complètement ! »
Je fais un mouvement de rotation de 180° pour constater de mes propres yeux si la plaignante a ou non raison.
En effet, mon ombre majestueuse éclipse entièrement la personne sèche qui me toise d’un regard hostile sous des sourcils froncés.

Elle ne porte pas de maillot de bain, mais une culotte d’un blanc douteux, un soutien-gorge couleur sable et un petit chapeau assorti.
Je marmonne entre les dents un « Excusez-moi », accompagné d’un sourire forcé et d’un regard criminel…

Je m’éloigne à une distance respectable du territoire litigieux, m’assurant que mon ombre ne couvre que le sable..

Le visage en plein soleil, les mains au-dessus, la tête renversée en arrière, je reçois les derniers rayons caressants de l’astre qui semble me sourire un peu ironiquement…

Derrière moi, j’entends en sourdine la même voix acariâtre :
« Dis donc, comme si je n’avais pas payé pour le soleil ! »

Versiune românească :

Soarele