L’enlèvement de la Belle Muse – épisode 18


(Simon Vouet, Uranie et Calliope – 1634)

*

La belle Muse s’étendit sur le lit pour se reposer après cette course folle dans la nuit. La voilà enlevée et emmenée dans un cénacle, parmi des poètes inconnus.
Mais ce Mal Armé l’avait complètement bouleversée. Les vers qu’il lui avait murmurés pendant la cavalcade, l’avaient profondément troublée, bien qu’elle n’y eût pas compris grand’chose. Mais elle devinait de grandes voluptés esthétiques cachées dans ses vers. Elle voulait s’initier à cette nouvelle poésie, car elle se sentait dépassée par les nouvelles directions dans lesquelles s’était engagée la poésie. Elle se rendait compte que la concurrence devenait très dure. Elle devait suivre la nouvelle ligne moderne si elle voulait faire face à la concurrence et regagner son ancienne autorité et son prestige de Belle Muse absolue.
La Belle Muse s’était assoupie, quand on frappa à la porte, ce qui la fit sursauter. Mal Armé entrouvrit la porte et lui dit que ses amis et admirateurs étaient prêts à la recevoir au milieu de leur cénacle de poésie extrêmement pure. Chacun d’eux était désireux de se présenter devant la Belle Muse avec sa création et entendre ses appréciations. Chacun espérait recevoir ses louanges. La Belle Muse enfila une robe de soir qui la faisait briller telle une nuit étoilée.
Elle vint dans la salle vivement éclairée où les poètes puristes et hermétistes l’attendaient avec une grande impatience. Elle prit place sur son siège au milieu des poètes, faisant un signe léger de la tête à Mal Armé, pour qu’il prît la parole et annonçât l’ouverture de la soirée. Mal Armé se leva tout ému, déclarant ouverte la soirée littéraire.

Aceeaşi vârstă

Octavian Paler

Aceeaşi vârstă

Am exact vârsta la care Don Quijote şi-a început aventurile,
am aceeaşi vârstă şi iubesc lumea la fel,
nu-mi mai lipseşte nimic.
Poate, un scutier îmi lipseşte, dar nu-i nimic,
voi porni singur la drum.
Am aceeaşi vârstă şi aceeaşi nevoie să cred,
nu-mi mai lipseşte nimic.
Poate-mi va lipsi Rosinanta,
dar nu-i nimic, voi merge pe jos.
Şi poate morile sale de vânt,
dar nu-i nimic, le voi inventa şi pe ele.
Am acceaşi vârstă ca Don Quijote şi drumul m-aşteaptă
şi în afară de un scutier, de Rosinanta şi de morile sale de vânt
nu-mi mai lipseşte nimic.
Ba da, eu m-am născut după Descartes.

Honoré Daumier : Don Quichotte et Sancho Panza (vers 1866-1868)


Versiunea franceză :

Le même âge

J’ai exactement  l’âge auquel Don Quichotte a commencé ses aventures.
J’ai le même âge et j’aime le monde comme lui,
il ne me manque plus rien.
peut- être un écuyer, mais cela n’a pas d’importance,
je partirai tout seul à l’aventure.
J’ai le même âge et le même besoin de croire.
Il ne me manque plus rien.
Peut-être Rossinante,
mais cela n’a pas d’importance,  j’irai à pied.
Peut-être ses moulins à vent,
mais cela n’a pas d’importance, je les inventerai aussi.
J’ai le même âge que Don Quichotte et le chemin m’attend.
Excepté un écuyer, Rossinante et les moulins à vent
rien ne me manque.
Mais si, je suis né après Descartes.

(Traduction: Virginia Popescu, Nicole Pottier)

Paru dans la revue Axioma, n°11 (116), novembre 2009

Poetul – poeme într-un vers / Le poète – poèmes en un vers (1)

Vrajă / Envoûtement

Vrăjit ascultă-n noapte cântecul sferelor.
Enchanté, il écoute la musique des sphères dans la nuit

Alchimistul / L’alchimiste

E alchimistul care transformă-n aur versul.
C’est l’alchimiste qui transforme les vers en or.

lucian-blaga

Acrobatul / L’acrobate

Un acrobat destoinic pe coarda inimii.
Un acrobate habile sur la corde du coeur.

Magicianul / Le magicien

Din joben, cu-ndemânare, scoate poezii.
De son haut-de-forme il sort avec adresse des poésies.

Grigore Vieru

Continue reading